manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 13 Nov. 17 :
25397 comptes dont 1285 auteurs
pour 4010 fics écrites
contenant 14516 chapitres
qui ont générés 23616 reviews
 
     

     
 
Entre la haine et l'amour
Par Elberane
Le meilleur du pire  -  Humour/Parodie  -  fr
One Shot - Rating : T+ (16ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     22 Reviews     Illustration    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Google Bookmarks | Buzz Up! | Viadeo

Fanfiction HP dans le cadre du concours : « Le meilleur du pire ». OS HP/DM Post T7

Ce sujet de concours m’a beaucoup fait rire et je me suis lancée dans l’écriture d’une fiction, que j’espère atroce ! Inutile de vous dire que je me suis bien marrée en l’écrivant. Faites attention aux détails, tout y est soigneusement travaillé !

Au menu de ce navet :

Tournures de phrases improbables.

-> Phrases lourdes et à rallonge.

-> Adjectifs délirants et très inappropriés, parfois n’ayant même rien à voir.

-> Clichés en tout genre sur le monde d’Harry Potter

-> Revirement de situations et d’intrigue éclair

-> Changement total du caractère des personnages

-> Accentuation exagérée de sentiments et réactions des personnages

-> Descriptions lourdes, archi lourdes…

-> Commentaires et explications de l’auteur entre parenthèses

-> Ponctuation beaucoup trop enthousiaste

Au final, destruction massive des héros de JK Rowling. (Pardon Madame…)


L’illustration proposée est une BD de la fiction, et attention aux yeux, je suis très mauvaise en dessin ! J’espère que tout cela aura au moins le mérite de vous faire rigoler…

Bonne lecture à toutes et tous =)



HPDM - Forever - POV HARRY- HPDM - Forever

C’était le premier jour de la rentrée à Poudlard et Harry Ron et Hermione, le golden trio, se dirigeaient vers le château, en sortant du train, le Poudlard Express.

Ils avaient décidé de retourner à l’école cette année pour faire leur dernière année qu’ils n’avaient pas pu faire l’année dernière, à cause de la chasse éperdue des Horcruxes et l’horreur de la guerre !

Ils étaient tous très contents de retourner à l’école pour cette nouvelle année. Ron et Hermione, à côté du brun, se tenaient la main en roucoulant, avec des œillades amoureuses…. Harry adorait ses deux meilleurs amis, et était très content pour leur amour, mais se sentait très seul car depuis qu’ils sortaient ensemble, ses deux amis étaient devenus des ventouses géantes qui ne se lâchaient plus !

Il avait bien essayé pourtant cet été, avec Ginny, d’être un couple heureux, comme ses amis. Mais il n’avait pas réussi. (Et tant mieux ! HP-DM Powaaaa)

HPDM forever - Flash-Back - HPDM forever 

Harry et Ginny étaient dans la chambre de la rousse au Terrier. Allongés sur le lit, ils s’embrassaient passionnément. Ou plutôt la rousse embrassait  férocement Harry, qui répondait avec une ardeur assez petite, aux essais de la rousse pour l’exciter. Ginny s’arrêta une seconde de sa tentative de déshabiller le beau brun ténébreux, et regardant Harry, les yeux humides de tristesse, minauda d’une voix pleurnicharde :

-          Mon amour, qu’est ce qui ne va pas, je vois bien que tu n’es pas heureux avec moi… Tu veux en parler ?

-          Ginny, je t’aime beaucoup, et j’étais très content de me mettre avec toi, à la fin de la guerre, mais je me rends compte que je t’aime plus comme une petite sœur que comme une petite-copine. Ce n’est pas toi le problème, c’est moi !

La jeune femme se releva d’un bond furieux, se rhabilla et sortit comme une tornade rousse de la pièce. Elle ne pleura pas devant lui, ce qu’Harry avait toujours apprécié chez elle, car il détestait voir les filles pleurer, mais il savait qu’elle allait surement pleurer en cachette et il se sentait très mal à cause de cela, car il ne voulait pas faire pleurer Ginny qu’il aimait beaucoup.

Mais il n’arrivait rien à ressentir comme désir sexuel en étant avec elle, et même si il n’avait pas l’habitude, il se dit que ce n’était pas normal et qu’ils méritaient tous les deux, d’être avec une personne torride et d’avoir une vie sexuelle épanouie  et pleine de rebondissements... Il espérait juste que Ron et Ginny ne lui en voudraient pas trop de cette nouvelle rupture !

HPDM forever - Fin du Flash-Back - HPDM forever  

Le golden trio se faufila à travers les groupes  agglutinés d’élèves qui les prenaient pour des héros depuis qu’ils avaient gagné la plus grande bataille magique de tous les temps ! Et ils s’assirent à la table des Gryffondor qui les acclamèrent bruyamment... Harry dit bonjour à tous ses amis, et il aperçut non loin de là, Ginny qui tenait la main à son nouveau petit ami, Dean Thomas, avec qui elle s’était remise.

Il était heureux de voir qu’elle ne lui en avait pas voulu pendant longtemps, même si l’été ne s’était pas très bien passé, deux semaines après elle était en couple avec Dean et ils semblaient très heureux et amoureux….  

Il lui lança un sourire craquant, et la rousse lui en rendit un radieux. A coté de lui, Ron avait –enfin, c’est pas trop tôt !-  lâché la main d’Hermione et dévorait déjà à pleine bouche toute la nourriture présente devant lui... La brune en face de lui, lui faisait les gros yeux, devant tant de porcherie, et Harry s’esclaffa, heureux d’être de retour à sa vie normale, après toutes les épreuves abominables qu’ils avaient parcouru.

Ron avait été très en colère d’apprendre que son meilleur ami avait de nouveau brisé le cœur de sa petite sœur, mais Harry lui avait expliqué qu’il n’était pas vraiment heureux, qu’il se sentait différent, et grâce à la sagesse d’Hermione, ils s’était réconciliés rapidement, au bout d’une journée !

Neville vint s’assoir à côté d’eux et du renvoyer d’un geste de la main, toutes les jeunes filles qui gloussaient sur son passage : depuis la fin de la guerre, Neville était vraiment devenu un héros, presque autant que le trio. Il s’habillait désormais qu’avec des pantalons noirs en cuir et des chemises sombres moulantes et toutes les filles bavaient sur son passage. (O_O~)

La vieille MacGonnagall (qui était directrice maintenant), se leva et frappa dans ses mains pour réduire tout le monde au silence. Les élèves s’arrêtèrent alors tous de manger d’un coup,  et tendirent l’oreille, respectueusement.

-          Chers élèves, bienvenue pour cette nouvelle année à Poudlard. L’année dernière a été terrible, et nous avons eu beaucoup de blessures à soigner, mais il faut désormais se reconstruire et apprendre le bonheur tous ensemble…

La grande salle applaudit à tout rompre à cette réplique, et quelques uns s’essuyèrent des larmes de bonheur et tristesse entremêlées…

-          Pour celer cette nouvelle période de paix, nous avons décidé de rappeler les élèves de Serpentard, pour leur dernière année à l’école…

A ce moment là, les portes de la grande salle s’ouvrirent tout en grand et les verts et argents entrèrent tous ensemble, Draco Malfoy en tête de sa bande, qui jetaient tous des coups d’œil conquérants autour d’eux. Ils avancèrent ensemble jusqu’à leur table d’une démarche féline, et s’assirent sous les cris de protestation des autres tables...

Ron, à côté du brun criait au scandale et beaucoup d’autres aussi !! Harry était horrifié et ne savait plus quoi dire. Il sentait une boule d’acide en fusion de rage dans le creux de son ventre.

-          Mais ce n’est pas fini, enchaina le professeur MacGonnagall, insensible au vacarme  assourdissant autour d’elle. Nous avons décidé de marquer cet accord par une décision importante. Nous avons nommé deux préfets en chef pour les maisons ennemies Gryffondor et Serpentard qui devront cohabiter ensemble pour toute cette année, dans un appartement privé, afin de faire naitre une amitié entre les deux maisons. Les deux préfets en chef nommés sont Harry Potter et Draco Malfoy !!

Harry était choqué, indigné et furieux. Il se leva d’un bond  de son banc, imité par Malfoy à sa propre table et tous deux s’exclamèrent en même temps, d’une même voix colérique :

-          C’est impossible ! Hors de question ! Jamais !

Harry était soutenu par tous les rouge et or, et Draco par tous les vert et argent, qui criaient aussi leur protestation offusquée !

MacGonnagall mis fin aux cris de colère en criant de sa voix magiquement modifiée :

-          Cela suffit ! Vous n’avez pas le choix, cette décision a été prise par les plus hautes instances !!

Coupés net dans leur élan de colère, les deux princes se rassirent, déçus. Il fallait donc se résigner à cette ridicule décision…. Harry soupira longuement, et Ron à côté de lui compatissait en lui tapant sur le dos. Et dire qu’il pensait être enfin tranquille cette année…

HPDM forever - POV Draco  - HPDM forever

Draco était très contrarié tandis qu’il marchait le long du couloir, se dirigeant d’un pas lourd, à reculons, vers sa nouvelle chambre…

La chambre était située à l’écart des autres salles du château, dans une aile spéciale. Il passa devant une armure rutilante et s’arrêta devant  le tableau d’une licorne, qui tendit vers lui sa tête surmontée d’une belle corne blanche, les yeux innocents et murmura d’une voix douce :

-          Quel est le mot de passe cher enfant ?

Draco soupira et répondit d’un ton sec :

-          Pax eternellum !

La licorne lui sourit tendrement et le tableau tourna sur lui même…Il pénétra dans la pièce et fut stupéfait par le spectacle qui s’étalait sous ses yeux ! La pièce dans laquelle il venait de rentrer était immense ! ( mais pas autant que son manoir…) Il y avait un grand canapé, un grand tapis, plusieurs fauteuils en cuir et une cheminée qui faisait au moins cinq fois la taille du canapé… Un lustre de cristal pendait au plafond, avec des milliers de bougies flamboyantes. Il y avait deux portes, et il devina que cela devait être leurs chambres respectives, à lui et à Potter…

Il renifla de mépris ! Potter n’était pas encore là…. Toujours en retard ces stupides Gryffondor ! Il allait pouvoir explorer sa nouvelle chambre de préfet seul et tranquille, qui semblait encore plus luxueuse que sa précédente chambre de Préfet, qu’il avait eu en 5ème année.

Il poussa la porte sur laquelle brillait un serpent aux yeux d’émeraude et entra d’un pas déterminé.

Il fut encore plus surpris qu’il ne s’attendait. Sa chambre était décorée dans les tons verts et argent, ses deux couleurs préférées !! Il y avait un lit immense, quatre places, aux draps de satin verts émeraude. De grands miroirs et même deux gros fauteuils…

Tout autour, 3 portes. Derrière la 1ère  porte se trouvait une immense salle de bain, avec une baignoire de la taille d’une piscine de quinze mètres, avec des lumières multicolores, une douche 2 places et un lavabo entouré de milliers de produits de beauté. Draco sourit avec délice, car il adorait s’occuper de lui, et de son corps.

Derrière la 2ème  porte se trouvait un dressing aussi grand que la chambre, peut être même plus avec tous ses vêtements personnels qui avaient été transférés. Il en avait beaucoup !! Derrière la 3ème  porte se trouvait un WC. (Bah oui  quand même!)

Draco se sentit soudain très triste...Il avait beaucoup souffert pendant la guerre et voulait désormais passer du temps avec ses amis, et oublier. Il ne voulait pas vivre avec Harry Potter qu’il détestait, et il se sentait très seul… Mais surtout il avait peur que Potter découvre son plus grand secret.

Il se déshabilla, se mit son pyjama de satin gris, assortit à ses yeux de tempête, se lava les dents, se parfuma et brossa ses cheveux d’or… Il se glissa dans les draps de satin, et pensa à son secret, l’esprit chargé de pensées obscures et torturées. …

 

HPDM forever - Flash-Back - HPDM forever 

Il était seul au manoir Malfoy, et tremblait de peur car désormais Lord Voldemort vivait chez lui avec ses horribles mangemorts. Ils n’avaient pas eu le choix car ils avaient été menacés de morts, alors ils avaient du, son père, lui et sa mère, ouvrir le château pour accueillir toute l’armée du Lord Noir.

Il se rendait dans sa chambre, apeuré, ne voulant pas rester seul dans les couloirs, quand soudainement surgit devant lui Greyback, les yeux injectés de sang et tous cros dehors !! Draco fut parcouru d’un frisson de terreur de la tête au pied et une sueur froide coula le long de son dos... Il voulait fuir mais était pétrifié de terreur. Le loup-garou lui sourit de toutes ses dents jaunes et lui susurra en s’approchant du creux de son oreille :

-          Tu tombe bien mon petit, j’avais un petit creux… !

Et Draco hurla à pleins poumons lorsque le loup-garou lui mordit le bras à pleines canines crochues, avant de s’enfuir à travers les couloirs, comme une ombre, laissant le blond ensanglanté, pleurer doucement contre le mur….

HPDM forever - Fin du Flash-Back - HPDM forever 

Il ne l’avait dit à personne, même pas à ses parents, et volait des potions Tue-loup dans la réserve de son professeur de potion…. Mais Draco était désormais un loup-garou, et il ne fallait surtout pas que Potter le découvre !! Il ferma ses yeux de mercure, désormais mélangés d’or car il était en colère et s’endormit rapidement, d’un sommeil remuant de cauchemars. (Les loups-garous ont les yeux qui changent de couleur quand ils sont en colère).

 

HPDM forever - POV HARRY   - HPDM forever

Harry se sentit très courbaturé le lendemain matin quand il se réveilla… Il était arrivé tard hier soir dans sa nouvelle chambre de préfet et il s’était couché directement, très vite, pour ne surtout pas croiser Malfoy !

 Il s’était jeté dans son lit, roulé en boule de chien de fusil et c’était endormi contrarié par le déroulement de cette première journée à Poudlard. Il avait quand même sauvé le monde sorcier, et pour le remercier on l’enfermait avec ce petit péteux prétentieux de Serpentard persifleur, avec la fouine ! Ron et Hermione l’avaient soutenu toute la soirée, mais il avait quand même du finir par revenir à ses appartements privés.

Il se leva et alla dans la salle de bain immense qui se trouvait derrière la 2ème porte de sa chambre, marqué par une sculpture d’un lion d’or aux yeux de rubis, il l’avait reconnue à cause de cela. Sa chambre était décorée de rouge et d’or, ses deux couleurs préférées… Il s’arrêta devant son grand miroir sur pied et se regarda de bas en haut.

Il se voyait très clair, car il n’avait plus besoin de porter ses vielles lunettes rondes depuis cet été, quand Hermione lui avait dit qu’elle connaissait un sort qui réparait la vue…. Il lui avait dit qu’il voulait bien l’avoir, la brune l’avait fait et depuis il voyait parfaitement des deux yeux !! Le plus beau jour de sa vie !

Il avait donc de grands yeux verts émeraude, brillants et profonds, avec une barbe de plusieurs jours, qu’il ne rasait qu’une fois toutes les semaines, les cheveux coupés en bataille et sa cicatrice en éclair sur le front. …

Il avait des lèvres douces et rouges qui se souriaient doucement laissant voir à travers ses dents blanches. Il avait maintenant des muscles très marqués car cet été avec Ron et ses frères ils avaient fait beaucoup de matchs de Quidditch (qu’ils avaient gagné bien sûr !). Il regarda ses abdominaux très dessinés et ses pecs parfaits et sourit. Ses amis lui disaient qu’il était très séduisant, mais le héros de Gryffondor ne les croyait pas car il était très timide….

Il prit une longue douche dans sa baignoire enterrée, se lava avec de la mousse multicolore à l’odeur de fleurs et de fruits, se sécha, se mit du gel pour essayer de dompter ses cheveux, mais rien à faire ! Il avait toujours l’air de venir de tomber du lit ! Enfila un boxer noir moulant, avec un élastique large décoré, un pantalon noir très  moulant qui mettait ses fesses en valeur et un tee-shirt blanc près du corps, qui ne cachait pas son tatouage tribal sur l’épaule !

Il mit par-dessus une robe de sorcier car il devait quand même porter l’uniforme, et une écharpe rouge et or.

Il sortit de sa chambre sur la pointe des orteils pour ne pas faire de bruit et risquer de tomber sur le Serpentard blond peroxydé ! Il avait presque réussi à passer la porte de leur grand salon, et il était à deux doigts de pouvoir s’enfuir tranquillement lorsque la porte derrière lui claqua.

 Il eut un frisson de dégout qui remonta le long de son corps, et se retourna, prêt à se battre…..

Malfoy était sur le pas de sa porte et avait un air férocement énervé. Ils s’avancèrent l’un vers l’autre, les poings sérés, prêt à se lancer toutes sortes d’horreur à la figure.

Ce fut Malfoy qui commença, en lança à Harry de sa voix trainante :

-          Alors Potter ?? Tu n’en as pas eu assez de me pourrir la vie l’année dernière ? Il faut que tu continues cette année ??!

-          Tu veux dire que j’étais trop occupé à sauver ta vie pendant la guerre ??! siffla Harry, indigné.

-          Ma mère aussi t’a sauvé la vie …. !! répliqua Malfoy, devenant subitement très rouge.

Harry se jeta sur Malfoy et le plaqua contre le mur, près de la cheminée, plongeant ses prunelles d’un vert ardent dans celles de son ennemi de toujours, grises et lançant des éclairs….

Il le tenait serré contre lui, avec son corps plaqué contre le sien... Il était beaucoup plus grand que lui et Draco se débattait en râlant mais ne pouvait rien faire contre la poigne d’étau qui l’immobilisait…. Il eut bientôt des larmes de rage dans ses pupilles de mercure, et Harry sourit cruellement, d’un air carnassier !

-          Voilà Malfoy, maintenant tu sais qu’il ne faut pas m’énerver, car je gagnerai à chaque fois…

Et il virevolta des talons et sortit sans jeter même un seul et unique regard par-dessus son épaule.

Il était tout à coup très troublé !!

 

HPDM forever - POV Draco    - HPDM forever

Les deux princes s’évitèrent de manière soignée pendant les jours qui suivirent et le vert et argent se posait de nombreuses interrogations... Pendant son combat avec le Gryffondor il s’était sentit affreusement frustré, mais pas uniquement car l’autre garçon l’empêchait de bouger, mais aussi car il avait eu envie de s’approcher encore plus de lui, et s’était affreusement insulté intérieurement pour cette pensée bizarre !!

Il le fuyait désormais comme la maladie et rasait les murs dans les couloirs avec ses amis... Il arrivait toujours avant lui dans leur appartement privé de préfets le soir et se barricadait à triple tour dans sa chambre, où vautré sur ses draps en satin, il ruminait ses pensées noires. Le matin il partait toujours avant lui.

Aujourd’hui, il était assis dans le cours de défense contre les forces du mal et attendait comme tous les autres son nouveau professeur de défense contre les forces du mal, car depuis la mort de Rogue, personne ne savait qui allait pouvoir le remplacer à ce poste. Il était assis à côté de Blaise Zabini, beau comme un dieu, qui insultait les Gryffondor, assis de l’autre côté de la salle.

-          Regarde la belette Weasley ! Ce type miteux a réussi à sortir avec l’une des plus belles filles de l’école, même si c’est une sang de bourbe !

Décidément, la guerre n’avait pas changé grand-chose, certaines habitudes étaient solidement fixées dans les pensées des sorciers de sang-pur ! Mais Draco ne s’arrêta pas sur cette remarque mais sur le reste :

-          Tu trouve que Granger est l’une des plus belles filles de l’école ??!

Son meilleur ami ne répondit rien et se contenta de tourner la tête et de rougir. Même si ca peau était foncée, cela se vit quand même car ses lèvres tremblotaient.

-          Cela fait des années qu’il est amoureux d’elle !!  lança Théodore Nott, en riant aux éclats, comme une hyène, en se tenant le ventre à côté d’eux.

Blaise lui jeta un regard envenimé et ils commencèrent à se disputer. Mais Draco ne les écoutait plus que d’une oreille discrète, car un froid venait de se verser subitement dans la salle de classe et un fantôme entra !

Tous les élèves sursautèrent brutalement, et une fille poussa un cri strident et aigu. Pansy sauta sur le bras du prince des Serpentard et s’y accrocha désespérément. Draco leva les yeux au ciel, arquant ses sourcils parfaitement dessinés….

Le nouvel arrivant se tourna vers la classe dans un mouvement lent et tout le monde resta bouche bée : c’était le professeur Rogue !

Le silence dura très longtemps, seulement cassé par les cris apeurés des filles de la classe que Draco trouvait ridicules, quand Potter se leva et s’approcha de leur ancien professeur.

Le vert et argent se dit qu’ils allaient se battre étant donné que Potter détestait Rogue quand il était vivant, et que Rogue avait tué Dumbledore, mais le grand brun s’approcha du professeur, de son fantôme, et des larmes débordants de ses yeux verts lumineux, il lui tendit sa main tremblotante et lui dit :

-          Je suis tellement désolée que vous soyez mort !! Si j’avais su que vous avez toujours aimé ma mère, jamais je ne vous aurais détesté !  Je suis content que vous soyez mon professeur à nouveau car nous allons avoir la possibilité d’apprendre à nous connaitre et à nous apprécier….

Le professeur Rogue eu un air tout à coup très ému, mais c’était difficile à voir car il était quand même assez transparent… Le blond retient sa respiration en attendant la réponse de son parrain (car Rogue était son parrain depuis longtemps). Le fantôme pris une grande respiration et essuya une larme sur sa joue blanche :

-          Je suis heureux Potter d’avoir une seconde chance avec vous…

La classe soupira de soulagement  et le brun lui sourit tendrement et tous se mirent à applaudir de joie, ravis par cette réconciliation…

Le Gryffondor retourna s’assoir à sa place, très ému, et le cours commença.

Draco était aussi très content de revoir Severus. Il se dit que Potter était finalement quelqu’un de bien. Il commença à l’observer d’un œil nouveau. Il observa le contour de son visage, ses épaules musclées, son corps bien dessiné et son air sauvage et rougit : il le trouvait tellement beau !

 

HPDM forever - POV Harry    - HPDM forever

Le brun soupira et passa une main dans ses cheveux ébouriffés, les décoiffant encore plus, (si c’était possible !)….  Il était assis depuis des heures dans le parc du Château et la neige autour de lui tombait par tourbillons.

Mais il n’avait pas froid (car il portait une cape bien chaude, doublée en laine).) Il réfléchissait depuis des jours à sa rencontre avec ce petit con prétentieux de Malfoy et du trouble étrange qu’il avait perçut.

Puis il y avait eu l’arrivée du professeur Rogue – Severus désormais il l’appelait, (il eu un petit sourire, qui étira ses lèvres roses), avec qui il avait parlé pendant des heures de la guerre et de la vie de Draco, comme si rien ne s’était passé depuis toujours. Il avait l’impression de connaitre désormais le prince des Serpentard par cœur et de savoir tout ce qu’il c’était passé dans sa vie, et l’avait pardonné de tous ses coups bas. Il le comprenait maintenant…

Des bruits de pas dans la neige le tirèrent soudainement de ses pensées, et il leva ses yeux de jade vers le nouvel arrivant.

Quand on parle du loup !

Le Serpentard se tenait devant lui, drapé dans une grande cape brodée d’argent… Il eut l’air très surpris de le trouver ici, et arqua un des ses sourcils blonds parfaits, mais s’assis quand même à côté de lui sur le banc.  Le brun ténébreux n’osait plus respirer. Il se tourna vers le blond assis à ses côtés et fut hypnotisé par ses lèvres roses qui lui parlaient…

- Tu voudrais monter dans nos appartements pour parler au chaud ??

Le brun hocha la tête en accord, et suivit le blond, en se demandant pourquoi il n’arrivait pas à détacher son regard du mouvement gracieux et sensuel des hanches que balançait le Serpentard devant lui….

Arrivés dans leur appartement somptueux, le blond pris la main du Gryffondor qui  frissonna de la tête au pied. Il le conduisit sur le canapé en cuir devant le feu ronronnant de la cheminée et ils s’assirent en chœur.

Ils se regardèrent longtemps, yeux d’émeraude contre pupilles d’acier, et le brun prit (enfin !) la parole d’une voix tremblotante :

- Draco…Je peux t’appeler Draco ?

Le blond hocha la tête lentement ses yeux ne quittant pas le petit brun sexy en face de lui, dont les yeux se remplissaient de larmes brûlantes…

- J’ai parlé avec Severus, ton parrain…et il m’a expliqué tout ce que tu avais du endurer pendant la guerre…Et je voulais te dire que j’étais désolé, tellement désolé ! De t’avoir mal jugé pendant….

Mais il pu terminer sa tirade car le prince des Serpentard le renversa et le cala contre le canapé, en l’embrassant de manière fougueuse, plongeant voracement sa langue entre les lèvres du brun.

Le Gryffondor voulu se débattre et crier non !, mais l’envie de son corps dépassa tout le reste…. Le baiser devint plus passionné plus doux, et ils les mains enlacés, les 2 corps se collèrent l’un sur l’autre. Le monde disparu et le brun ne savait plus où il était car tout s’était effacé….

 Leurs langues se mêlaient l’une à  l’autre, et Harry n’avait jamais rien connu d’aussi bon dans toute sa vie. Il poussa un long gémissement alors que le blond lui enlevait sa chemise, resserrant ses bras sur sa taille fine, et plaqua sa bouche par intermittence sur ses tétons torturés, traçant des sillons de feu sur ses abdominaux brûlants avec sa langue.

Le brun se laissait faire sous cette torture délicieuse et profitait de la chaleur des lèvres de velours de son amant….Il se demandait comment il avait fait pour vivre tout ce temps sans se rendre compte de son attirance pour le blond !! Il avait terriblement chaud.

Le blond finit par le déshabiller, et lui aussi complètement. Ils se retrouvèrent nus l’un contre l’autre et hoquetèrent difficilement. Le brun grimaça légèrement lorsque le Serpentard enfonça dans son intimité deux doigts qui l’étirèrent, mais il fut bientôt pris de convulsions de plaisir. Le blond s’enfonça alors d’une seule poussée dans le corps du Gryffondor de toute sa longueur. Draco s’arrêta, inquiet, pour essuyer les larmes de douleur qui coulaient des yeux de jade de son amour….

- Ca va, tu peux continuer…Lui chuchota tendrement le brun quelques minutes plus tard…

Les vas et vient reprirent brusquement et bientôt tout l’appartement fut remplis de cris de plaisir car le blond pilonnait encore et encore le bouton de plaisir du Gryffondor.

Ils hurlèrent leur plaisir simultanément en s’effondrant l’un sur l’autre en criant : « Harryyyyyy » et « Dracooooooo » et  dégoulinants de sueur, s’enlacèrent tendrement, essoufflés par leur effort.

Ils auraient voulu rester toute leur vie ainsi, mais tout d’un coup, le brun tourna la tête vers le blond et recula de frayeur !

- Oh, mais tes yeux sont dorés et plus gris !!

Il était très inquiet pour son amour. Le blond parut d’un coup très gêné et détourna la tête cachant son visage derrière ses longs cheveux d’or.

- C’est parce que…..Je suis…..Il m’est arrivé quelque chose d’affreux….je suis devenu un long garou ! Quand je ressens beaucoup d’émotions mes yeux changent de couleur….

Le brun plaqua brusquement une main sur sa bouche, horrifié !

- Oh putain !! Mais…Mais…

- Je sais…Je me doutais que tu ne voudrais plus de moi quand tu le saurais.

Il se leva, l’air penaud, et se dirigea vers la porte….

- Ca ne me dérange pas…s’écria Harry, s’élançant de tout son poids sur le blond…Nous allons trouver une solution… !! Remus était comme mon père et il était loup-garou aussi ! Ca ne fait pas de toi un monstre…

- Si !

Le prince des glaces détourna le visage, effondré par la tournure des événements…Et dire qu’il y a quelques instants il était au paradis !

- Non…Regarde moi…Je t’aime Draco, lui glissa Harry tout au fond de l’oreille, dans un souffle brulant, se pendant à son cou gracile…

- Harry… Moi aussi je t’ai toujours aimé…. !

Le blond était très ému, et l’embrassa avidement, se perdant dans ce baiser qui devait durer une éternité….

HPDM forever - EPILOGUE  - HPDM forever

Ron eu un peu de mal à accepter l’homosexualité de son meilleur ami, et encore plus sa relation avec la fouine…. !  Ils se brouillèrent quelques temps, mais tous durent se rendre à l’évidence, face à cet amour plus fort que tout, et bientôt, l’école se retrouva plus soudée que jamais par les maisons Gryffondor et Serpentard, qui étaient devenues inséparables.

Ginny rompit avec Dean, et sortit avec Blaise Zabini, qui tomba follement amoureux d’elle.

Neville tomba à son tour amoureux de Pansy Parkinson qui, à ses côtés devint soudainement plus douce et intelligente.

Et, un beau jour, Théodore Nott avoua sa relation cachée avec Dean Thomas, s’affichant comme le 2ème couple homosexuel star de Poudlard….

Draco et Harry s’installèrent ensemble et après un an, de nombreux efforts e de nombreuses potions (c’est Harry qui porta les enfants, car Draco ne pouvait pas étant donné qu’il était un loup-garou !), ils eurent deux jumeaux incroyablement beaux…: une fille blonde, avec des mèches brunes aux yeux verts avec des tâches de gris et doré, et un garçon brun, avec la pointe des mèches dorées, aux yeux gris avec des tâches de vert et de doré. Ils les appelèrent Lilly Nymphadora Narcissa Potter-Malfoy et James Sirius Remus Potter-Malfoy.

Et Harry était enfin heureux….

HPDM forever -  FIN   - HPDM forever

 J'espère que cet horrible navet vous aura fait rire - ou juste même sourire! Merci d'avoir lu :)

 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>