manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 26 Nov. 17 :
25476 comptes dont 1285 auteurs
pour 4010 fics écrites
contenant 14540 chapitres
qui ont générés 23655 reviews
 
     

     
 
ppki
Par Tyler
Originales  -  Romance/Humour  -  fr
19 chapitres - Complète - Rating : T+ (16ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 6     Les chapitres     1 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Tumblr | Blogger
Chapitre 6

[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

[if gte mso 9]> [if gte mso 10]>

Chapitre 6 :

Daniel se trouva devant la porte du principal. Dire qu'il allait devoir passer une heure dans ce bureau à chaque fin de journée. Il soupira. OK, puisque « Politesse l'Exigeait », il serait poli. Daniel donna donc trois coups à la porte. Instantanément, une voix grave lui répondit :

_ Entre Daniel !

(Comment il sait que c'est moi ? Il devait surement m'attendre. Bon, j'entre !)

A peine Daniel eut franchi la porte que Yuki déglutit difficilement, ne s'attendant pas à cette vision de rêve. Une paire de jambe fine et longue, gainée par du noir et blanc et un sublime nombril, apparurent dans son champ de vision. Une chaleur intense se forma dans son bas ventre.

(Oh mon Dieu ! Ne m'induisez pas à la tentation ! Et délivrez-moi de mon excitation grandissante !... Ce gosse va me tuer !)

Yuki aspira à grand coup. Il fallait qu'il se calme et fasse tourner la situation à son avantage. Sans attendre que Fuji ait prit siège, il entama avec un large sourire et les iris étincelants :

_ Bonjour Daniel ! Tu es vraiment mignonne à croquer aujourd'hui !

Le visage de l'adolescent prit feu à cette déclaration et il se stoppa net au centre du vaste bureau. Une étrange chaleur parcourait son corps tout entier.

(Moi, mignonne à croquer ? Et puis quoi encore ?)

Comme s'il avait lu dans sa tête, l'homme continua :

_ Et en plus, tu as petit ventre très sexy !

(Au secours Greg, tu ne m'as jamais appris à encaisser les flatteries, seulement à les donner !)

_ Je…heu…merci, bégaya Daniel

(Mais qu'est-ce que je raconte moi ?)

_ Je t'en prie, répondit-il dans son éternel sourire ravageur. Viens assieds-toi, tu ne vas pas rester debout là pendant une heure ?

_ D'accord ! Fit-il tremblant

Quand Daniel fut assis, l'homme le fixait toujours.

_ Tu es une petite gamine vachement adorable tu sais !

_ Qui te dit que je suis une fille ? S'étonna le brun brusquement,

_ Ton corps, tes gestes, ton visage et la façon dont tu rosis, confirma le plus grand en haussant les épaules

_ Je suis un mec ! Je peux te le confirmer ! S'écrit Daniel en se levant et commençant à défaire son ceinturon

Les mains de Yuki se crispa sur son accoudoir et regarda le jeune homme faire. Son entrejambe lui brûler le corps. Il allait perdre le contrôle très vite si ce gamin inconscient et stupide continuait ses gestes.

Devant l'étrange tête que faisait son directeur, il arrêta tout mouvement sur sa braguette à moitié ouverte, présentant la finesse de ses hanches, et remit lentement son short. Daniel se rassoie sur sa chaise et formula :

_ Crois tous ce que tu veux, mais je suis un homme !

Un lourd silence s'ensuivit après que Daniel eut manqué d'enlever son mini bermuda face à l'adulte devant lui. Yuki quant à lui, essayait tant bien que mal de réfréner les battements de son cœur ainsi que les bouffées de chaleur qui l'avaient submergé.

(Pourquoi il me fixe comme çà ? Ah oui, j'ai faillit me déshabiller devant lui !...Et là, j'ai honte de moi. Et si je ne m'étais pas arrêté, et si j'avais continué…On aurait pu faire l'amour dans son bureau, sur ce canapé en cuire, hein ! Un canapé ! Je ne le remarque que maintenant. Bon, enfin, il m'aurait entièrement dénudé, m'aurait embrassé, m'aurait péné…Non mais je délire complètement ! A quoi je pense là ? J'aurais dû accepter la psy plutôt que de venir ici. Et moi qui m'empourpre toujours. Rahh !)

_ Et si on faisait ample connaissance ? Suggéra le blond subitement

(Ouf, Il a changé de sujet !)

_ Hum ?

_ Je m'appelle Yuki Lee, mais Yuki pour les intimes, dit-il en lui adressant un clin d'œil. J'ai 24 ans, je mesure 1,90m, mon signe astrologique est le Poisson,…hum…j'aime bien les glaces et…je suis homosexuel.

Pourquoi avait-il avoué son orientation sexuelle, maugréa le blond en son for intérieur.

_ A ton tour, proposa Lee

_ Vous n'avez qu'à lire mon dossier scolaire ! Répliqua Daniel sèchement

_ Tiens, tu te remets à me vouvoyer !

_ Oui, et alors ? Ca m'évite d'être trop intime avec vous

_ Je sens que cette année va être longue, pas toi Daniel ? Déclara le principal les yeux malins

Voyant parfaitement de quoi il parlait, le jeune homme soupira et s'élança :

_ Je m'appelle Daniel Fuji, j'ai 17 ans…heu…j'aime mon laptop, mon i-phone, ma voiture et je suis HOMOPHOBE

_ Et ton nom intime c'est quoi ?

Si Daniel n'avait pas vu une lueur moqueuse dans son regard, il l'aurait pris au sérieux.

_ Ce que vous voulez, fit-il nullement intéressé

Il y eu une petite pause.

_ Et si tu me racontais ce que tu as fait aujourd'hui, Daniel

_ Est-ce que je vous ai demandé ce que vous avez fait vous ? Alors mêlez-vous de ce qui vous regarde !

_ Je vois que nous sommes loin d'être amis tout les deux, soupira Yuki. Ce sera donc 2 heures par jour !

_ Hein ? Vous n'avez pas le droit ! Hurla l'adolescent

_ O que si ! J'ai tous les droits sur toi ma très chère Daniel !

_ Ce Yuki est vraiment un dictateur de premier, fit Daniel irrité, m'obliger à lui déballer ma vie privée juste pour me connaître, de quoi je me mêle ?

Daniel s'effondra sur son lit. Cette journée était, certes la plus riche en émotion qu'il ait jamais connu. A commencer par ces rougeurs qui apparaissaient sur ses joues à tout bout de champ à cause des compliments de Yuki, s'ensuivit de cette annonce sur quoi il était gay, et pour finir cette heure supplémentaire obligatoire qu'il lui imposait, juste parcequ'il l'avait contredit. Il se mit à dos et scruta le plafond comme s'il attendait une réponse provenant de celui-ci.

_ Et dire que j'ai faillit lui faire un striptease

Quand Daniel s'était laissé emporter par ses pulsions, il n'avait pas pensé aux conséquences de ses actes. Yuki l'avait examiné chaudement de ses yeux couleur miel, suivant chacun de ses mouvements. Il avait pu aussi constater ses mains fixant durement les accoudoirs. Et ce n'était qu'après la révélation de l'aîné que le brun se rendit compte de son erreur. Qu'est ce que son directeur pensait de son comportement ? Il devait surement le traiter de petite allumeuse. Vu qu'il le considérait comme une fille.

Mais c'est sa faute après tout, se dit-il ultérieurement, il n'avait pas à me qualifier de « petite gamine adorable ». Daniel eu un soft sourire à l'évocation de ce souvenir, puis la douce chaleur qui l'avait envahit précédemment refit surface. Il aimait bien quand Yuki lui donnait des surnoms comme çà. Mais il ne lui avouerait jamais.

_ Yuki, murmura t-il en sombrant dans un profond sommeil

_ Alors tu penses encore à lui ? demanda Nancy à son frère en le rejoignant sur le canapé du salon

_ Oui…et presque à chaque seconde, soupira Yuki en buvant le thé au jasmin qu'avait préparé sa sœur, ce gamin m'obsède à en crever

Ces temps-ci, Nancy remarquait que le blond était souvent dans les nuages. Qu'il était distrait à chaque instant. Lee se rajusta dans les coussins et ferma les paupières. Il revoyait sans cesse le jeune homme brun dans sa tête se yeux bleu lagon étincelants et son visage virant au rouge à chaque fois qu'il lui parlait, le mettait un peu mal à l'aise dans son pantalon. Mais surtout, les évènements de l'après midi repassaient sans cesse en boucle devant ses yeux. Ce magnifique corps qui était prêt à se dénuder devant lui l'avait excité grave. A ce moment là, il avait perdu son self contrôle et sa braguette menaçait d'éclater à tout moment. Heureusement que Daniel s'était rendu compte de ce qu'il allait faire et s'était arrêté au bon moment, sinon, Yuki n'aurait pas donné chère de sa virginité.

Voyant son frère encore perdu dans les vagues, Nancy l'appela :

_ Yuki ! Ici la terre ! Yuki !

_ Hum !? Sursauta ce dernier

_ A quelle scène érotique avec lui encore tu rêves maintenant ?

Yuki l'interrogea des yeux

_ Parceque tu as une érection, acheva la fille

Baissant son regard vers son pantalon, il vit une bosse s'y former. L'homme aux cheveux cendrés avoua alors :

_ Imagine toi qu'il m'a fait un demi-striptease cet après midi !

La semaine passa alors très vite au goût de Daniel. Il se surprit à sourire aux plaisanteries de Yuki et à le répondre plus ou moins correctement. Il reprenait goût aux études même s'il ne s'y intéressait pas vraiment. Et le lycée ne subissait plus autant de dégâts majeurs qu'auparavant. Cependant, même s'il se sentait en confiance, il s'était débrouillé pour tenir l'écart entre eux…du moins, jusqu'à un incident de la veille.

* Flash Back *

_ Ouf, aujourd'hui c'est le dernier jour où je purge ma peine, du moins pour cette semaine.

Les dernières fois, le jeune homme s'était muré dans un silence à faire fuir les fantômes et ne répondait aux questions de Yuki que très vaguement. Mais ce dernier ne se décourageait pas pour si peu et continuait à l'aborder sur tout et sur rien, évidemment armé de son sourire diaboliquement taquin. Et plus d'une fois, Daniel avait faillit faiblir. Il inspira profondément, puis après avoir toqué à la porte et entra dans le bureau.

_ Bonjour ma petite Daniel ! Salua le blond

Et cette appellation, il n'y faisait même plus attention, puisque à chaque fois il avait le droit à « Bonjour gamine, comment tu vas aujourd'hui ? » ou bien « Tu es très belle aujourd'hui, dis donc ! ». Que de jolis mots. Mais ce qui surprit Daniel, c'est qu'à chaque fois, il se teignait en rouge tomate. A croire que cette couleur était sa préférée ! Mais plus le temps passait, plus il se sentait devenir plus à l'aise ici. Sa présence le faisait du bien.

_ Bonjour M. Lee !

_ Si tu ne veux pas que je t'appelle M. Fuji, appelle moi Yuki. C'est très facile à prononcé Y-U-K-I, allez vas-y répète !

_ Je ne peux pas. Vous êtes le directeur et je dois vous respecter. De plus, être intime avec vous ne me convient pas !

_ D'accord, soupire l'adulte en allant s'allonger sur le sofa en cuir. Appelle-moi comme tu veux, mais s'il te plait arrête de me vouvoyer.

_ OK ! répondit Daniel en s'assoyant en face de lui, son sac à terre

Celui-ci observa attentivement la forme non-endormie devant ses yeux. Ses pieds dépassaient de quelques centimètres le rebord du canapé et ce dernier semblait avoir du mal à contenir l'homme à l'imposante carrure. Le brun poussa son examen plus loin ce visage si serein aspirait à la caresse, et ce torse trois fois plus large que le sien se soulevant à chaque respiration sollicitait muettement qui conque à s'y allonger. Daniel se voyait déjà sur lui, brûlant et en sueur, plaquant ses mains à pleine poitrine et glissant le long de sa verge…

_ Très étroit mais chaud et agréable, déclara Yuki

_ …

_ Ca va ? Tu vas y survivre ?

_ …

_ Si tu ne supporte pas dis le moi et on arrête tout !

_ …

N'apercevant aucune réaction de la part de l'adolescent qui continuait à fixer le vide devant lui et le visage plus rouge qu'à l'accoutumé, Yuki, très inquiet, se redressa et le secoua :

_ Daniel ! Répond moi ! Daniel !

_ Hein ?! Sursauta l'appelé en reprenant subitement conscience

_ Est-ce que ça va ? demanda Yuki anxieusement

_ Ou…oui…je crois, marmonna le brun encore sous le coup de la surprise

_ Qu'est ce que tu as mangé à midi ? C'est la nourriture de la cantine ? Tu y es allergique ? Tu es brûlant comme un fer à repasser !

_ Non, non, je vais bien. J'ai juste un peu chaud ! C'est tout ! Répliqua le plus jeune le cœur tambourinant sa poitrine

Yuki se leva et ouvrit grandement les fenêtres.

_ Là, tu es mieux ?

_ Oui, murmura t-il en esquissant un faible sourire mais n'osant pas faire plus de mouvements

L'aîné se rassit à ses côtés, tourna son visage vers le sien et plongea son regard dans deux iris bleu légèrement dilatés.

_ Daniel, tu m'as fait une peur bleue !

_ Pa...pardon !

_ Passe à l'infirmerie quand tu rentreras chez toi tout à l'heure !

_ Mais je…

Ne tenant compte de cette protestation, Yuki continua d'une voix basse :

_ Je tiens beaucoup trop à mon petit ange…et je ne veux pas qu'il lui arrive quoi que ce soit…

Puis, Daniel sentit une fine caresse sur sa joue gauche.

* Fin du flash back *

Daniel s'enfonça plus sous sa couette. Il avait été ridicule. Pendant de leur discussion à sens unique, il avait tout mélangé. Tellement bien mélangé, que tout lui paressait si réaliste : sa peau brûlante, les paroles de Yuki, ces ondes de choc qui le parcouraient. On aurait dit que Yuki l'avait rejoint dans son fantasme et avait participé à toute l'action. Il avait de nouveau chaud, surtout au niveau du bas ventre. Il écarta brusquement la couverture ne supportant plus cette forte augmentation de température. Il s'installa sur le sol en bois et cette douce fraîcheur calma peu à peu les battements de son cœur et la moiteur de son corps. Comment est ce qu'il avait pu imaginer lui et son directeur en train de s'envoyer en l'air ? C'était insensé ! Certes, il le trouvait beau, irrésistible et tout et tout, mais delà à s'imaginer des actions aussi sensuelles, ce n'était pas normal. Une fois de plus, il regrettait sa décision de ne pas être allé voir la psy de l'école, parceque une bonne séance de thérapie intensive s'imposait.

 

A suivre...

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>