manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 2 Févr. 18 :
25806 comptes dont 1292 auteurs
pour 4023 fics écrites
contenant 14657 chapitres
qui ont générés 23832 reviews
 
     

     
 
Le Potter et le Malfoy
Par heryas
Harry Potter  -  Humour/Poésie  -  fr
One Shot - Rating : K (Tout public) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     1 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Tumblr | Blogger

Les personnages sont à JKR

La trame est à Jean de La Fontaine

Le délire est à moi.

Chacun son truc...

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Potter et Le Malfoy

 

Le Potter, ayant combattu

toute sa scolarité,

se trouva fort dépourvu

lorsque l’affreux eut clamsé.

 

Plus un seul petit ennui

avec des abrutis,

chacun s’applatissait

devant le survivant,

qui maintenant se morfondait,

trouvant le monde trop ennuyant.

 

Après un pari de crétin

avec son ami le Rouquin,

il alla crier « Vermine !»,

chez Malfoy, dit la fouine,

le priant de se ramener

dans la salle sur demande,

pour se bastonner,

mais sans avoir leur bande.

 

« Je t’ecraserai, lui dit-il,

Avant l’aurore,

foi de Gryffondor,

à main nues !

à la moldu ! »

 

Le Serpentard

est un peu couard :

c’est là son moindre défaut.

Il sait surtout sauver sa peau.

Ce héros qu’il trouve si beau,

Lui tombera dans les bras

Et en redemandera !

 

Pourquoi tant de haine en des temps si cléments ?

Dit-il au Griffondor à l’air de dément.

- Nuit et jour, en m’endormant

Je te revoie, me rabaissant,

Je sens ton poing m’écrabouillant,

Je sens la rage bouillir en moi!

Envie de t’éclater l’minois !

Toi seul me fais sentir vivant,

Les autres sont vraiment trop chiants !

- Ils sont trop chiants  ! j’en suis fort aise.

Eh bien! viens là que je te baise...

 

Moralité : Si t’as le cafard

trouve toi ton Serpentard,

au lieu de finir estropié,

il te fera prendre ton pied.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'ai même pas d'excuse valable à donner pour avoir produit un truc pareil.

"j'suis fatiguée", ça marche ?

 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>