manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 24 Sept. 17 :
25041 comptes dont 1282 auteurs
pour 4002 fics écrites
contenant 14408 chapitres
qui ont générés 23439 reviews
 
     

     
 
Dans ses yeux j'ai bu le ciel.
Par Giluny
Harry Potter  -  Romance/Amitié  -  fr
2 chapitres - Rating : K (Tout public) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     Les chapitres     0 Review     Illustration    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Google Bookmarks | Buzz Up! | Viadeo
Moi, Poudlard et mon lit.

Résumé complet : Drago Malefoy et Hermione Granger se sont aimé dès le premier regard, devant la barrière de la voie 9 3/4. Mais ils ont toujours su que leur amour est impossible : l'un est un riche sang-pur dont les parents sont partisans de Lord Voldemort, et l'autre est une sang de bourbe, née de parents moldus, et a pour meilleur ami le Survivant. Cependant, le besoin et l'envie de tenter le tout pour le tout est trop fort...

Chapitre 1 : Moi, Poudlard et mon lit.

Point de vue d'Hermione.

Je ne tiens plus en place depuis que j'ai découvert la vérité. Je suis une sorcière... C'est écrit noir sur blanc sur ma lettre d'admission à Poudlard, école de sorcellerie élémentaire !

Je trépigne d'impatience à l'idée de faire mes études dans la plus prestigieuse école de magie du monde. J'ai lu tous les livres qui en parlent.

Je m'imagine souvent mon arrivée au milieu d'autres élèves de première année. Parfois, je suis un loup solitaire, dévisagé par une meute dont je suis exclu, et parfois, je suis l'amie de tous, brillante et gentille, mais qui sait passer de bons moments en compagnie des autres.

Je visualise aussi beaucoup ma répartition dans l'une des quatre maisons : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Il est clair que je vais faire partie des Serdaigle, vu mon «pédigré» mais sait-on jamais !

«Et si j'allais à Gryffondor ?». L'idée me paraît tellement saugrenue que je pouffe de rire, alors que mes yeux fixent intensément, depuis au moins dix bonnes minutes, une page de mon livre de sortilèges et enchantements niveau 1.

«Moi, à Gryffondor ? Je ne suis pas du tout courageuse... sauf peut-être quand j'ose goûter un plat cuisiné par papa !» m'exclamé-je intérieurement.

«Poufsouffle, alors ?»

Je hausse les épaules, peu convaincue.

«Comment savoir si je suis loyale alors que je n'ai jamais eu d'amis ?»

Je me passe les mains dans les cheveux, perplexe.

«Serpentard ?» ose me demander ma raison, en marchant sur des oeufs.

«Oui, ça peut le faire... Ça, je suis rusée et ambitieuse, aucun doute là-dessus ! Cependant, j'aimerais éviter de me faire une mauvaise réputation dès le premier soir, ma façon d'être attirera assez d'animosité comme ça.»

À l'école où j'allais jusqu'à présent, j'ai toujours été, aux yeux des autres élèves, de leurs parents et des professeurs, la petite fille au cheveux crépus et aux dents qui rayent le plancher, hautaine et qui ne sait rien faire d'autre qu'étaler son savoir, à tout bout de champ et à tout le monde. Non, vraiment, serdaigle est faite pour moi !

J'essaye d'intimer à mon cerveau l'ordre de se taire et de dormir, mais il est récalcitrant : il sait que je saurai dans quelle maison je suis demain soir, mais il ne cesse de me foudroyer de questions.

Point de vue de Drago.

Lorsque j'étais petit, j'attendais avec impatience mon entrée à Poudlard. Maintenant je suis las. Père m'a encore fait un discours interminable. Il a prévu de grandes choses pour moi. Ma voie est toute tracée...

Je n'ai jamais à faire de choix, tout est toujours décidé pour moi, et mon avis ne pèse jamais dans la balance.

«Ce que père exige, père l'obtient...» marmonné-je, amer, fataliste et sarcastique.

Père. C'est un mot que je crache toujours avec dédain, parfois même avec dégoût.

«Peut-être aurais-je été plus heureux dans une famille de rang plus modeste, et de moins sinistre réputation ?», songé-je tristement.

Je soupire et me retourne dans mon lit, tellement grand qu'il me ramène toujours à ma profonde et implacable solitude. Je dois être en forme et faire bonne figure, demain : entrée à Poudlard oblige !

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>