manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 26 Nov. 17 :
25476 comptes dont 1285 auteurs
pour 4010 fics écrites
contenant 14540 chapitres
qui ont générés 23655 reviews
 
     

     
 
ppki
Par Tyler
Originales  -  Romance/Humour  -  fr
19 chapitres - Complète - Rating : T+ (16ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 11     Les chapitres     1 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Tumblr | Blogger
Chapitre 11

[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

[if gte mso 9]> [if gte mso 10]>

Chapitre 11 :

Des coups persistants à la porte tirèrent Daniel de son sommeil. La lumière du jour qui filtrait par la fenêtre lui piquait les yeux. Il essaya de bouger mais une masse le retenait fermement. Le brun se tourna et vit Yuki profondément endormit. Il semblait si paisible. Daniel ne put résister à caresser sa joue d'une main. Au contact de sa peau, un frisson le parcouru le long du dos. Les coups à la porte redoublèrent d'intensité et une voix l'accompagnait. Daniel se dégagea subtilement de l'emprise de son protecteur et traversa à pied nu la maison et les escaliers pour aller ouvrir.

_ Enfin, tu ouvres cette fichue porte Yuki ! S'exclama la personne en se retournant, tu m'as fais at…

Mais elle ne pu finir sa phrase en voyant qui lui avait ouvert.

_ Daniel ?! Fit-elle grandement étonnée. Je croyais que tu étais inconscient !

_ Faut croire que non ! Sourit celui-ci. Mais je vous en prie Mlle Joycy, entrez!

Nancy obtempéra sans broncher encore totalement sous le coup par ce qu'elle voyait et plus par ce qu'elle entendait

_ Je suppose que vous êtes venu voir Yuki ? Demanda le brun en refermant la porte.

_ Heu…oui !

_ Il dort encore, mais vous pouvez attendre ici ou me suivre à la cuisine. Thé ou café ?

_ Du t…thé ce sera parfait, répondit-elle en lui suivant dans la cuisine.

Pendant que Daniel s'affairait en préparant à boire, Nancy la détailla de long en large assise sur une chaise de la table. Il portait un t-shirt blanc extra large qui s'arrêtait aux genoux, surement celui de Yuki. Il n'avait plu de bandage sur la tête ni sur la cuisse. Seul un pansement protégeait la cicatrice et ça elle le remarquait quand il se hissait sur la pointe des pieds pour atteindre les placards. Il avait maigri. Quoi de plus normal que de perdre du kilo après n'avoir rien avalé pendant quatre jours. Daniel posa à table deux thés fumantes et s'assis à son tour.

_ Tu te sens bien ? Fit la brune soucieuse

_ En pleine de forme ! Pourquoi ?

_ Depuis ton accident, tu sembles bizarre !

_ Comment ça ?

_ Tu…tu réagis autrement. Je veux dire…tu as changé de manière et de comportement. Par exemple, tu te mets à me vouvoyer.

_ Oh ! Vous savez…

_ Tu ! Je préfère tu !

_ Heu…tu sais, j'ai beaucoup réfléchit dernièrement, surtout quand j'ai eu cet accident.

Il marqua une pause, le temps de boire un peu, puis continu :

_ J'ai constatais que je devenais vulgaire et que les personnes à côtés de moi s'éloignaient de plus en plus. Certainement à cause de mon attitude…et puis, j'ai rencontré Kevin, Kyoshi et Joan, des vrais amis sur lesquels je pouvais vraiment compter. Grâce à eux et ce qu'il m'est arrivé, je…j'accepte mes erreurs et je veux les corriger en respectant et en donnant le plus d'amour possible à ceux qui m'entourent. Ce masque de haine et de colère est tombé. Je veux être réellement moi et seulement moi !

Tout au long de son récit, des larmes s'étaient échappées des yeux de Nancy. Jamais elle n'aurait cru qu'un jeune rebelle indomptable comme lui avait un cœur aussi énorme.

Se rendant compte de son désarroi, Daniel se leva et lui donna un câlin.

_ Quand je suis gentille, je fais pleurer, quand je suis méchant on m'aime. Je me demande si je ne vais pas redevenir comme avant ? Rigola Daniel

_ Non, non ! Renifla Nancy en s'essuyant. Le nouveau Daniel est cent fois mieux !

Un cri provenant de l'étage du dessus les fit sursauter.

_ Daniel ! Où es-tu ?

_ Je crois que papa poule vient de se réveiller, sourit la jeune femme

_ Oui, je pense bien, fit Daniel en lui rendant son sourire.

Un bruit sourd se fit entendre. Quelqu'un venait de tomber dans les marches. Et les deux de la cuisine pouffèrent.

_ Dans la cuisine ! s'écria le brun à son tour

 

A suivre...

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>