manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 8 Déc. 18 :
27350 comptes dont 1297 auteurs
pour 4035 fics écrites
contenant 14876 chapitres
qui ont générés 24107 reviews
 
     

     
 
ppki
Par Tyler
Originales  -  Romance/Humour  -  fr
19 chapitres - Complète - Rating : T+ (16ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 5     Les chapitres     1 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Google + | Tumblr | Blogger
Chapitre 5

[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

[if gte mso 9]> [if gte mso 10]>

Chapitre 5 :

Le lendemain matin, Fuji décida de mettre un t-shirt blanc s'arrêtant à demi-main au dessus du nombril, une veste en cuire noir à manche 3/4 serrées, un mini short bleu marine, des bas rayés noir et blanc jusqu'à mi-cuisse et des baskets noirs. Il se contempla une dernière fois dans la glace, avec se cheveux en bataille et ses piercings à l'oreille gauche, il ne pouvait qu'être parfait. D'accord, il ressemblait presque à une fille habiller comme ça mais Daniel avait choisi cet ensemble car il faisait ressortir la beauté de son corps, un peu trop efféminée à son goût et l'éclat de son teint, pêche pâle. Il n'avait pas principalement l'intention de séduire des mecs mais ce genre de portrait faisait fondre les nanas. Avec un air satisfait, il prit son sac et son i-phone sur son lit et quitta sa chambre.

_ Y en ont qui vont faire une de ses têtes aujourd'hui, sourit-il diaboliquement

Le règlement de l'école interdisait les élèves d'emmenait leurs voitures au lycée et seuls le corps enseignant et la direction en avait le droit. Mais ce matin, un jaguar décapotable noir prit place sur le parking au milieu de plusieurs voitures d'occasion et d'autres vielles modèles. On aurait dit une princesse entourée d'affreux ogres. Un jeune homme en sortit et sillonna avec arrogance la foule d'étudiants éberlue et ensorcelée par le spectacle, qui l'encerclait. Toutes les lycéennes le reluquaient de la tête aux pieds, hoquetant hystériquement de délire, devant sa tenue excessivement osée, mais le jeune homme trouvait cette attitude normale, vu qu'il était le premier à s'abstenir des uniformes obligatoires et à ramener un jaguar de 50.000 dollars au bahut. Il remarqua aussi quelques garçons qui le dévisageaient ardemment. Daniel devinait que son apparence dévirilisée ne laisserait pas certains indifférents. Il s'obligea à sourire. Fuji résistait à l'envie de s'enfuir loin dans sa voiture et à rester seul dans son doucereux cocon mais l'image de Greg revint dans sa mémoire : «Oublie ta colère et ta haine pour tes camarades et domine ton anxiété ! Je sais que tu es effrayé par eux, mais au moins, fais semblant d'être un peu sympa ! Et qui sait, il se pourrait bien que ton cher directeur t'espionne !»

Trop occupé à penser, il ne vit pas le groupe de trois jeunes gars s'approchait de la décapotable. Ils la détaillèrent de long en large et en sifflèrent d'extase.

_ Hey toi ! Appela le chef à l'intention de Daniel

L'appréhension du brun monta d'un cran et il s'immobilisa au centre de la cour et fit face à son interlocuteur s'armant de sa plus grande froideur. C'était un jeune homme blond, grand et musclé.

_ Elle est à toi la bagnole ?

_ Elle te plait ? Lança t-il d'une voix qui se voulait être dédaigneuse tout en se rapprochant

_ Putain, c'est une pure merveille ! S'exclama le blond, en plus ce genre de prototype n'est pas encore en vente

_ Et même les options qu'elle contient doivent être d'enfer, acquiesça l'autre garçon aux yeux marron, qui venait de les rejoindre. Sérieux mec, mais t'es qui toi ?

_ T'es dingue de lui poser cette question, dit le dernier d'entre eux un peu embarrassé, c'est le fils de Malcolm Fuji, l'homme le plus friqué du continent !

Tous les trois se pétrifièrent sur place et fixèrent Daniel curieusement.

Voyant l'ironie de la situation, le jeune brun sourit malicieusement, puis brisa le silence :

_ Ca vous dit un tour avec ?

Stupéfaction générale pour toutes les personnes présentes dans la cour. Nul n'osait dire un mot. Qui aurait deviné que l'adolescent si sauvage de l'école et réputer pour son puéril dégoût pour autrui, proposerait une petite balade matinale à trois simples gars du lycée.

_ T'es pas entrain de te foutre de nous là ? s'écrit le blond plus surpris que jamais

_ Non, pas du tout ! répondit Daniel en sautant dans sa voiture et en allumant le contact. Montez !

Evidemment, ils ne se manifestèrent qu'une bonne heure après que la sonnerie annonçant le commencement des cours eut sonné. Mais cette petite promenade en voiture, et pas n'importe laquelle, valait toutes les punitions du monde. Après tout, ce n'était pas tous les jours que le gars le plus appréhendé du lycée vous invite à flâner dans toute la ville dans une voiture aussi sublime et qui plus est, hors de prix.

_ Merci encore pour tout à l'heure !

_ Ouais c'était trop cool, j'adore ton bolide, ajouta l'autre

_ Vous emballez pas trop, railla Daniel amèrement, c'était par pur acte de charité. Je vous considère comme des mendiants auxquels j'ai lancé10$

Sur ce, il leur tourna les talons. Mais trop heureux par leur récente aventure, ils ne tinrent pas compte des paroles du brun.

_ Tu sais, on ne t'en veut pas de ce que tu nous balances, révéla le roux aux yeux gris

Cette fois ci, le concerné se figea sur place.

_ Ouais, approuva le blond, on trouve même que t'es sympa mais que tu veux le cacher sous tes grands airs de gosse riche pourri gâté

_ On voudrait bien que tu…tu nous acceptes en tant que tes potes, révéla le timide roux en baissant la tête

_ Tss…fit le seul mot que Daniel prononça

Et chacun se précipita vers sa classe pour justifier son retard, sauf un qui ne se pressait le moins du monde. Comment des mecs comme eux avaient-ils découvert sa nature ? Bon bref ! Il s'en fichait de toute façon. Et qu'importe ce que l'on allait dire sur lui après ça, il resterait le petit snob de l'école. Quelle poisse ! Pensa t-il, faire semblant d'être cool pour écourter sa sanction. Satané beau blond aux yeux dorés !

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>